Bulletin #1

Bonjour à toutes et tous,

À ce jour, 78 organisations et plus de 700 personnes ont signé notre manifeste pour exiger que les administrations municipales et les gouvernements du Québec et du Canada interdisent les armes intermédiaires d’impact à projectiles (balles de plastique) et les armes explosives lors de manifestations. (Vous pouvez consulter la liste des groupes signataires au bas du manifeste sur notre site internet). Plus de 500 personnes, dont vous, avez choisi d’avoir des nouvelles de la campagne et des informations sur les opportunités de s’impliquer: en voici!

À PROPOS DE LA CAMPAGNE

La campagne Manifester sans peur est une initiative de militant-es préoccupé-es par la problématique des armes intermédiaires. Certain-es d’entre eux et elles ayant été grièvement blessé-es par la police lors de manifestations. Elle a pris forme dans la foulée de la décision de la Cour supérieure Grenier c. Montréal de novembre 2017 et du reportage de l’émission Enquête à Radio-Canada, le 1er février 2018, sur l’utilisation de ces armes dangereuses par différents corps de police en 2001 lors du Sommet des Amériques et en 2012 lors de la grève étudiante.

Les armes intermédiaires sont une menace pour nos vies bien au-delà des manifestations. Elles sont particulièrement utilisées lors d’interventions policières contre des personnes racisées, itinérantes et/ou qui ont des problématiques de santé mentale. La campagne Manifester sans peur est donc un effort collectif parmi plusieurs autres pour exposer l’impunité policière et le danger que représente ces armes. Nous sommes solidaires avec les luttes menées par d’autres organisations et collectifs qui militent pour faire bannir ces armes dans différents contextes d’intervention policière. Vous pouvez lire notre texte de réflexion à ce sujet ici, et un article signé par les membres de la campagne dans Ricochet.

IMPLICATION

Nous souhaitons que les organisations et les personnes qui sont inquiètes de l’utilisation des armes intermédiaires puissent s’approprier la campagne Manifester sans peur et ses revendications, et créer des alliances à travers l’ensemble du Québec* et du Canada*.

La lutte est à mener plusieurs fronts, tant aux niveaux municipal, provincial que fédéral. Voici à notre connaissance les services de police qui possèdent des armes intermédiaires qui sont utilisées ou pourraient être utilisées lors de manifestations  : Gendarmerie royale du Canada, Sûreté du Québec, Service de police de la ville de Montréal, Service de police de la ville de Québec, Service de police de la ville de Sherbrooke et Service de police de la ville de Gatineau.

Si vous avez des idées d’actions, que vous souhaitez créer un comité de mobilisation dans votre ville, ou tout autre idée d’implication, écrivez-nous via notre formulaire ou par courriel. Faites de même si vous croyez avoir des compétences particulières ou des contacts qui pourraient nous être utiles.

Dans l’immédiat, certains des besoins de la campagne sont au niveau de la recherche et du graphisme. Nous aimerions consolider nos connaissances sur les armes intermédiaires et produire du matériel de diffusion et du visuel intéressant. Si vous pensez pouvoir y contribuer, contactez-nous!

MOBILISATIONS À VENIR

Projet Montréal et les armes intermédiaires

À Montréal, la prochaine séance publique de la Commission de la sécurité publique portera sur les armes intermédiaires dans tous les contextes d’intervention. Nous vous invitons à y participer, en votre nom ou celui de l’organisation que vous représentez.

Tous les détails ici. En bref:

Quand :  MARDI 10 AVRIL à 13h
Où : 275 Notre-Dame est, salle du conseil de l’hôtel de ville, métro Champ-de-mars.
Événement facebook.

Si vous ne pouvez pas être présent-e, vous pouvez écrire un message au président de la Commission, Alexander Norris, et aux Commissaires pour leur exprimer vos critiques sur l’utilisation des armes intermédiaires (en manifestation et lors d’interventions individuelles) et exiger qu’elles soient interdites. Vous pouvez aussi demander que la Commission tienne une autre séance publique sur les armes intermédiaires prochainement, avec un temps de présentation pour le public et à une heure plus accessible. Rappelons que Projet Montréal avait promis de bannir l’utilisation des balles de plastique lors de manifestations – n’hésitez pas à leur rappeler leur propre engagement!

Si vous êtes disponibles, réservez par ailleurs votre début du soirée du 23 avril. Un événement en marge du prochain conseil de ville est en cours d’organisation, d’autres détails suivront bientôt!

Le G7

Les manifestations entourant le G7 arrivent à grand pas, et se dérouleront vraisemblablement majoritairement à Québec. Nous savons que des armes intermédiaires seront présentes et risquent d’être utilisées sur les personnes qui manifesteront. N’hésitez pas à communiquer vos inquiétudes à ce sujet à Ralph Goodale (Ministre responsable de la sécurité publique au fédéral), Martin Coiteux(Ministre responsable de la sécurité publique au provincial) et Régis Labeaume (maire de Québec). Demandez-leur d’émettre des directives afin que ces armes dangereuses et imprécises ne soient pas utilisées contre les manifestant-e-s! Si des gens veulent s’unir pour organiser quelque chose en amont du G7 à Québec dans cette perspective, prière d’entrer en contact avec nous.

Solidairement,

Manifester sans peur

manifestersanspeur@gmail.com / Facebook / Twitter

* Nous reconnaissons que nous sommes sur des territoires autochtones non cédés

Publicités